Notice: Undefined variable: position in /var/www/vhosts/e-vap-cigarette.fr/httpdocs/wp-content/themes/exposure-parent/content-single.php on line 7

Notice: Undefined variable: rounded in /var/www/vhosts/e-vap-cigarette.fr/httpdocs/wp-content/themes/exposure-parent/content-single.php on line 7

Notice: Undefined variable: frame in /var/www/vhosts/e-vap-cigarette.fr/httpdocs/wp-content/themes/exposure-parent/content-single.php on line 7
class="post post-details post-2652 type-post status-publish format-standard has-post-thumbnail hentry category-e-liquide">

Pourquoi fabriquer son propre DIY e-liquide ?

DIY e liquide

Les avantages du DIY (do it yourself), autrement dit le concept du « faites-le vous-même », sont nombreux, quels que soient les domaines dans lesquels il est pratiqué. Pour la fabrication de votre DIY e-liquide, cette pratique s’avère être très économique. En effet, il est estimé qu’une préparation maison de votre e-liquide reviendrait entre 5 à 9 fois moins chère qu’un e-liquide industriel. De plus, en fabriquant vous-même votre solution, vous pouvez la personnaliser selon vos goûts et vos préférences : plus de fumée, un goût plus fruité, ou encore un côté plus frais encore que ce que proposent les commerçants d’e-cigarettes.

Quels sont les principaux composants de votre DIY e-liquide ?

Pour fabriquer votre DIY e-liquide pour cigarette électronique, vous aurez besoin de quatre ingrédients indispensables : la base, c’est-à-dire un mélange composé de propylène glycol et/ou de glycérine végétale. Ce composant représente près de 90 % de la préparation. Concrètement, la glycérine végétale apporte de la vapeur, et le propylène glycol, lui permet de dégager les saveurs de votre DIY e-liquide. Il convient donc, pour que l’équilibre soit parfait de mettre autant de glycérine végétale que de propylène glycol. Vous pouvez aussi opter pour une solution déjà composée, disponible en magasin ou des sites de e-commerce spécialisé dans la cigarette électronique.

Le deuxième élément dont vous aurez besoin pour la conception de votre DIY e-liquide : les arômes. Ils ont pour rôle de donner du goût à votre DIY e-liquide. On distingue deux types d’arômes pour votre préparation : les arômes concentrés, déjà préparés pouvant être naturels ou artificiels et les mono-arômes, qui permettent une personnalisation des saveurs.

Il est souvent recommandé d’utiliser des arômes concentrés, car avec eux, vous avez la possibilité de fabriquer une grande quantité de DIY e-liquide, et ce, à moindres coûts.

Les mono-arômes sont plus complexes à manipuler, surtout si vous n’êtes pas encore confirmé dans ce domaine. Cependant, ils ont l’avantage de proposer une authenticité, car vous pouvez créer votre propre DIY e-liquide, qui ne ressemblera à aucun autre.

Les arômes proposés répondent à tous les goûts. Même si l’on trouve principalement des goûts fruités, comme la fraise, la banane, etc. sachez qu’il existe aussi des goûts plus gourmands comme gâteau à la myrtille, cookie au chocolat, glace à la pistache…

Viennent ensuite les ingrédients facultatifs de votre préparation. Ces composants peuvent être ou ne pas être présents dans la composition de votre DIY e-liquide. Les addictifs servent uniquement à ajuster un goût. Il rend une saveur plus ou moins fruitée, plus ou moins fruitée. L’addictif Sour, par exemple, va apporter de l’acidité à votre préparation. Le Koolada, lui, va plutôt donner une sensation mentholée à votre solution, sans pour autant en modifier le goût.

De même pour la nicotine, le quatrième et dernier composant de votre préparation. Il aussi n’est pas complètement indispensable. Vous pouvez décider de ne pas en mettre dans votre préparation de DIY e-liquide pour votre cigarette électronique.

À noter, cependant que des législations européennes sur les produits du tabac stipulent que les flacons ne doivent plus dépasser les 10 ml s’ils contiennent de la nicotine. Désormais, les commerçants mettent à disposition de leurs clients des boosters de nicotine. Ces fioles de 10 ml contenant 20 mg/ml de nicotine sont conformes, mais il ne faut pas en abuser, et limiter sa consommation.