Notice: Undefined variable: position in /var/www/vhosts/e-vap-cigarette.fr/httpdocs/wp-content/themes/exposure-parent/content-single.php on line 7

Notice: Undefined variable: rounded in /var/www/vhosts/e-vap-cigarette.fr/httpdocs/wp-content/themes/exposure-parent/content-single.php on line 7

Notice: Undefined variable: frame in /var/www/vhosts/e-vap-cigarette.fr/httpdocs/wp-content/themes/exposure-parent/content-single.php on line 7
class="post post-details post-2598 type-post status-publish format-standard hentry category-vapotage">

Quelles différences y-a-t-il entre vapoter et fumer ?

Le sevrage n’est pas une phase facile. Entre les sensations de manques et les tentations, le chemin est souvent long jusqu’à l’arrêt total de la cigarette. Alors quand des alternatives comme la vapoteuse apparaissent, la question se pose évidemment sur l’efficacité mais aussi sur la différence entre vapoter et fumer de la cigarette

. Outre le fait que l’un est utilisé pour décrocher de l’autre, ils ont chacun leurs spécificités ; ce qui n’empêche pas quelques points communs.

Que fume-t-on ? Que vapote-t-on ?

Contrairement aux patchs et aux chewing-gums, la vapoteuse demande la reproduction des mêmes gestes effectués lorsqu’on tire sur une cigarette. Et si les mouvements sont les mêmes, ce qu’on aspire ou souffle est différent. La première différence entre vapote et fumer une cigarette c’est la composition de la fumée ou de la vapeur.

Pour la cigarette, la combinaison exacte est relativement floue. Toutefois, ce qui est sûr c’est que dans toute fumée de cigarette, il y a de la nicotine, de l’ammoniaque et du goudron ; des composants addictifs et cancérigènes.

Pour la vapoteuse, la « fumée », ou plus exactement, la vapeur provient du e-liquide dont les ingrédients sont nettement plus faciles à distinguer : du propylène glycol, de la glycérine végétale, de l’alcool, de l’eau, de l’arôme et de la nicotine. Ce sont là les bases de la composition du liquide électronique ; mais il n’est pas rare qu’elle diffère d’un produit à un autre. D’ailleurs, il est possible de fabriquer soi-même son e-liquide en choisissant le dosage. Il sera alors faisable de privilégier un composant à un autre ou de ne pas utiliser un ingrédient.

Qui est le plus nocif ?

La question qui se pose le plus souvent est celle qui porte sur la nocivité. La dangerosité de la cigarette est déjà plus qu’établie avec le monoxyde de carbone engendré par la combustion (et ce, en plus des substances qui agissent sur les hormones, les voies respiratoires et le système nerveux).

L’avancée actuelle des études sur la vapoteuse ne permettent pas encore d’établir des conclusions définitives. Néanmoins, aujourd’hui, on peut dire que vapoter est moins dangereux que fumer de la cigarette car en l’absence de monoxyde de carbone, la menace pour la santé du vapoteur et ceux qui l’entourent est limitée, voire, inexistante.

Quelle est la sensation ?

Lorsqu’un fumeur décide d’arrêter, ses craintes sont nombreuses. Des peurs qui portent le plus souvent sur le manque. C’est pour cette raison que vapoter s’impose comme étant la solution idéale pour se sevrer. En plus des gestes identiques à ceux exécutés pour la cigarette classique, la vapote offre des sensations quasiment identiques à la tige traditionnelle.

En activant le mécanisme, le vapoteur fera chauffer l’e-liquide. Il n’aura alors qu’à tirer sur le dispositif. L’inhalation lui permettra alors de contracter le larynx comme il l’aurait fait avec une cigarette classique.