Notice: Undefined variable: position in /var/www/vhosts/e-vap-cigarette.fr/httpdocs/wp-content/themes/exposure-parent/content-single.php on line 7

Notice: Undefined variable: rounded in /var/www/vhosts/e-vap-cigarette.fr/httpdocs/wp-content/themes/exposure-parent/content-single.php on line 7

Notice: Undefined variable: frame in /var/www/vhosts/e-vap-cigarette.fr/httpdocs/wp-content/themes/exposure-parent/content-single.php on line 7
class="post post-details post-2602 type-post status-publish format-standard hentry category-vapotage">

Vapotage : Interdiction de vapoter dans les lieux publics

Le vapoteur s’est imposé comme une aide à part entière pour tous ceux qui désirent arrêter de fumer. Même si les études menées jusqu’à maintenant ne mettent à jour aucun danger apparent et qu’il est possible de fumer un e-liquide sans nicotine, le décret mis en application le 1er octobre 2017, impose des restrictions précises concernant l’utilisation de l’appareil faiseur de vapeur. Aussi, pour tout vapoteur, initié ou débutant, se mettre au fait des grandes lignes de la loi vapotage est important.

Les restrictions : où ne peut-on pas vapoter ?

A savoir avant de voir les détails sur la loi vapotage, c’est que la règlementation ne fait aucune distinction entre la vapoteuse contenant un e-liquide à nicotine ou celui sans. Aussi, dès qu’il s’agit de cigarette électronique, la législation est claire : les articles sont applicables à tous les types d’e-cigarette.

Une fois cette première notion assimilée, il sera question de savoir s’il est possible de vapoter au cinéma ou dans d’autres lieux. Pour faire simple, il est désormais interdit de fumer dans :

certains endroits publics ;
les lieux accueillant des mineurs (comme les établissements scolaires) ;
les transports en commun ;
les locaux professionnels de quelques natures qu’ils soient, tant qu’ils sont fermés et couverts.

Les exceptions : où pourrait-on vapoter ?

Si la loi vapotage a précisé les lieux où l’utilisation de l’e-cigarette est interdite, il fait aussi état des endroits où il est possible de s’adonner au vapotage. Y sont compris :

Les locaux professionnels recevant du public ;
Les locaux professionnels non collectifs ;
Les locaux professionnels qui ne sont pas fermés ;
Les lieux destinés aux vapoteurs.

A noter tout de même que pour ces endroits, il est possible que la restriction soit en interne. Pour étayer ce point, on peut prendre 2 exemples. Le premier concerne les règlements en interne qui peuvent restreindre le vapotage en ne le permettant pas dans les salles communes. Le second concerne les bars ou les restaurants qui n’autorisent pas aux fumeurs d’allumer leurs cigarettes dans l’institution, et font de même pour les vapoteurs. Aussi, chaque établissement est libre d’instaurer ses propres conditions même si en théorie, la loi permet l’utilisation de la cigarette électronique.

Les sanctions : qu’encourent ceux qui transgressent la loi ?

Comme toute loi, la transgression de la loi vapotage entraîne forcément des sanctions. Qui dit sanction, dit obligations.

Pour le propriétaire d’un établissement, l’obligation est d’informer ceux qui sont concernés : employés, clients, visiteurs, etc. Dans le cas contraire, il sera soumis à une amende allant d’une soixantaine d’euros à 450 euros. Pour ceux qui s’essaient à vapoter au cinema ou dans un endroit où l’interdiction a été clairement établie, l’amende peut monter jusqu’à 150 euros.

Aussi, que ce soit pour le propriétaire d’un local ou le vapoteur, la connaissance et le respect des règles sont importants.